Former aux soins infirmiers ethnoculturels en gériatrie janvier 14th, 2011

Un support de formation rédigé par Olivette Soucy, infirmière clinicienne spécialisée à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal propose en une quarantaine de pages d’aborder le vocabulaire et les notions théoriques autour de la culture (identité culturelle, cadres culturels, variables culturelles) et de la communication, avant de définir le concept de soins infirmiers ethnoculturels et le rôle de l’infirmière. Il se conclut par les 10 règles énoncés par Giger et Davidhizar (1991) pour entrer en relation avec des patients de cultures différentes et que nous nous permettons de rappeler ici :

  1. Recueillir des informations sur les croyances individuelles dans l’entourage des personnes de cultures différentes.
  2. Partir d’un point de vue culturel pour recueillir des données sur les variables de la communication.
  3. Planifier les soins en s’appuyant sur les besoins communiqués et l’héritage culturel.
  4. Modifier les formes de communication pour se rapprocher des besoins culturels.
  5. Comprendre que témoigner du respect au patient et aux besoins qu’il a communiqués est fondamental dans une relation thérapeutique.
  6. Communiquer de manière non menaçante.
  7. Utiliser des techniques de validation dans la communication.
  8. Tenir compte des réticences à parler lorsque le sujet implique des thèmes sexuels.
  9. Utiliser des approches particulières lorsqu’il s’agit de patient parlant une langue différente.
  10. Utiliser un interprète pour améliorer la communication.

Le programme de formation est gracieusement mis à disposition en téléchargement (.pdf) sur le site de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

 

Laisser un commentaire